Tuesday, October 26, 2010

To blog or not to blog?

Me revoilà sur la toile, après une longue absence.
Mais pourquoi, me direz-vous certainement?
N'existe-t-il pas assez de blogs/sites/magazines aujourd'hui pour passer ses soirées d'ennui et ses journées maladie?
Non pas que j'ai quelque chose de plus que les autres, me direz-vous, mais je suis un peu consternée par le "politiquement correct" qui envahit aujourd'hui les blogs français de France ou de Navarre. Au pays des droits de l'homme et de la Révolution, je suis souvent frappée par le consensus muet et sourd qui envahit nos écrits.
Alors non, je ne vais pas réécrire la Pléiade, d'autres le font bien mieux que moi, mais faire de mon mieux pour proposer une lecture divertissante et variée à mon public, composé d'au moins 6 personnes, en comptant mon petit épagneul tibétain.
Je m'engage à parler de mes passions, de ce qui frappe mon imagination, de connections...
Ainsi, il sera souvent question de voyage et de babillage, de vintage et de lettres, mode et de glamour, de bijoux et de jolis cailloux...
Je revendique le droit à la superficialité profonde, et au non politiquement correct.
Le droit de m'exprimer, le droit de me taire, le droit de trop en faire, et d'en rajouter.
Parisienne mais globe-trotter, française mais déniaisée, débrouillarde mais fille à papa, affranchie mais pas gaillarde, aguerrie et néophyte...
A vous de me lire, et me donner votre avis...

No comments:

Post a Comment