Sunday, February 27, 2011

Sundays are for lovers

Et si la vie, c'était de changer de café?
Nouveau café, nouvelles perspectives?
L'un de mes plaisir le week-end, quand je suis à Paris, c'est d'acheter la presse et de me poster à la terrasse d'en face. Je me plonge alors avec délice dans la lecture des nouvelles du jour, je m'indigne des injustices du monde, je m'imprègne des couleurs des magazines...
Il y a beaucoup à dire et à la fois peu de choses sur ces dimanches.
Et si le bonheur, c'était simplement un enchaînement de petites choses toutes simples? Mon café crème fumant, la première bouchée de croissant aux amandes, picorer du bout du doigt les grains de sucre sur la table, ramasser une pièce de monnaie, des petites échanges avec le garçon de café, mon voisin, la fleuriste, la gardienne...
Il y a quelques temps, un ancien prétendant s'indignait que je me plonge le nez dans le journal sans plus lui adresser un mot, le malheureux pensait que ça faisait vieux couple, qui n'avait plus rien à se dire. Autant vous préciser tout de suite que le malheureux fut débouté rapidement, car je n'avais vraiment plus rien à lui dire, et que je savoure avec un plaisir plus grand ces moments de vraie solitude, à présent!
Ce matin, plus de place à la terrasse du Bar Tabac de la rue des Martyrs.
Nous avons échoué à celle du café M, rue de Maubeuge, qui était baignée de soleil.
J'y ai gagné des idées nouvelles sur un problème qui me torpillait, une décision sage et mesurée, et des taches de rousseur sur le bout du nez.
Nouvelle terrasse, nouvelles perspectives.



Gizmo en terrasse du Café M, 1 rue de Maubeuge, Paris 9ème, dimanche 27 février 2011, 10h24.

1 comment:

  1. Il a l'air tellement gentil devant ce café crème !

    ReplyDelete